Slime

Un premier pas contre la précarité énergétique

Évaluation du Slime : publication des résultats

L’étude démontre l’impact des visites Slime sur les ménages en situation de précarité énergétique. Elle souligne également les effets positifs du programme sur les territoires qui le mettent en œuvre.

Après 7 années de mise en œuvre du programme Slime, le CLER – Réseau pour la transition énergétique a lancé une mission pour l’évaluer.

Réalisée par le bureau d’étude Kimso et l’association Solibri, l’étude a porté sur trois volets :

  • l’impact des visites Slime sur la situation des ménages bénéficiaires ;
  • l’efficacité et l’efficience des dispositifs Slime locaux ;
  • les effets du programme sur les territoires qui le mettent en œuvre.

 

Une dizaine de collectivités pilotes et 642 ménages interrogés

9 collectivités pilotes se sont portées volontaires pour participer à cette mission. Dans ce cadre, elles ont notamment rappelé 642 ménages ayant bénéficié d’une visite Slime entre 2017 et 2019. Les résultats de l’enquête ont été comparés avec les données recueillies lors des visites initiales pour évaluer la chaîne des effets sur les ménages.

 

Impacts positifs du Slime sur la situation des ménages

On constate que la situation des ménages s’améliore grâce à l’intervention du Slime :

  • la visite Slime permet de mettre en action les ménages, qui suivent majoritairement les préconisations proposées ;
  • les ménages montent en compétence : ils comprennent mieux les dysfonctionnements de leur logement et prennent conscience que leur sensation de froid et/ou leur surfacturation n’est pas de leur responsabilité ;
  • une partie des ménages ont vu leur confort s’améliorer et/ou estiment avoir fait des économies sur leurs factures grâce à la visite.

 

Ces effets sont plus importants lorsque :

  • les compétences « logement » et « accompagnement social » sont intégrées dans le Slime ;
  • les territoires disposent d’une large palette de solutions, avec des acteurs disponibles pour prendre le relais suite à l’orientation ;
  • le ménage est suivi après la visite, que ce soit par téléphone ou lors d’une seconde visite à domicile.

 

Impact sur les territoires mettant en œuvre le programme

Par ailleurs, la mise en place d’un dispositif Slime peut avoir un fort impact sur le territoire concerné :

  • il contribue à soutenir les politiques publiques locales en termes de justice sociale, de lutte contre le non-recours et de nouvelles approches du travail social ;
  • il encourage l’émergence de nouvelles solutions pour les ménages, comme les fonds « petits travaux » ;
  • il permet une meilleure structuration des dynamiques territoriales entre acteurs.

 

Pour visualiser les résultats en un coup d’œil, téléchargez la synthèse de l’étude.
Vous pouvez également consulter le rapport d’évaluation complet.